Le théâtre municipal de Nevers

Construit en 1809 ensuite réaménagé en 1899, ce bâtiment, dit « le petit théâtre », présente une architecture et une scénographie à l’italienne. Depuis 2018, l’édifice est de nouveau ouvert au public.

Depuis 1993 il est inscrit à l’inventaire des Monuments historiques avec son style néo-classique, la façade s’élève sur deux niveaux séparés par une terrasse couvrant un péristyle qui protège l’entrée des intempéries. La salle de spectacle, en fer à cheval, est composée d’un parterre et de trois balcons équipés de loges. Comme tous les théâtres de ce type, le foyer est situé en niveau intermédiaire entre le premier et le deuxième balcon. Cette organisation décrit bien ce qu’était la vie du Théâtre au 19e siècle. Le peuple au parterre, et sans accès au foyer, et la noblesse au premier et deuxième balcon en accès direct à cet espace de luxure et de paraitre. Ces deux aspects transparaissent au niveau du décor, dans le goût du Second Empire, qui poursuit la veine allégorique introduite en façade. Sur le décor du plafond figure des allégories féminines. La scène particulièrement grande est équipée d’un cintre dit contrebalancé, fonctionnant sur le principe des contrepoids. La structure de la salle de spectacle, essentiellement en bois et parfaitement proportionnée, explique son acoustique remarquable, qui pour n’être pas visible n’en est pas moins l’une de ses plus intéressantes.

En 2015 s’est terminé un programme important de travaux visant à la rénovation de cet édifice laissé à l’abandon depuis 2010.