Les 5 motion designers qui ont révolutionné l’animation vidéo

Les premières traces d’animation vidéo remontent au XX siècle. Le Motion design arriva dans les années 1920. Il consiste à créer des œuvres animées et englobe la totalité des arts visuels intégrant la notion de mouvement. Voici les 5 motion designers qui ont façonné et développé cet ensemble de techniques.

1/ Le précurseur des motion designers : Walt DISNEY

Célèbre créateur d’une des entreprises les plus reconnu du monde, Walt Disney fut un véritable pionner du Motion Design. Dans les années 1920, Walt Disney a réalisé des dessins animés en donnant vie à Mickey Mouse et bien d’autres personnages. Il faut savoir que le dessin animé est une technique de Motion Design. Disney a par la suite créé beaucoup d’autres œuvres en motion design. Ses principales influences sont des animaux et personnages fictifs issus des contes ou de son imagination débordante.

2/ Les formes abstraites  : Oskar Fischinger

Au début des années 1930, Oskar Fischinger était un jeune graphiste connu. Il exprima son art et développa le Motion Design grâce aux volumes et les formes abstraites. Ses premières créations furent des animations de quelques secondes. Nous pouvons voir l’utilisation de forme tel que les cercles ou des traits qui s’animent grâce au Motion Design. La plus reconnue et qui a fait de lui un artiste de renommée mondiale fut Wax Experiment. De plus Walt Disney a fait appel à ses services pour améliorer la qualité des dessins animés de l’entreprise Disney. La collaboration des deux artistes a été une véritable avancée cet art.

3-4/Les génériques : Maurice Binder & Saul Bass :

Trente ans plus tard le graphiste Maurice Binder s’illustra et a mis en avant le Motion Design via les génériques de film. En 1960 il a imaginé le générique du film « Ailleurs l’herbe est plus verte ». Fort de ce succès il a développé son art dans les films de l’agent secret le plus connu de la planète : James Bond alias 007. Il a signé le célèbre générique dans lequel on peut voir le personnage à travers un canon de pistolet. Suite à cette réussite il réalisa 16 génériques supplémentaires de James Bond.

Toujours dans les années 1960 Saul Bass se fit connaître de la même façon que Maurice Binder. En réalisant de nombreux génériques comme celui  de « L’homme au bras d’or ». Ces plus gros succès sont ses collaborations sur le film « Psychose » d’Alfred Hitchcock avec la scène de la douche. Ainsi que sur « Spartacus » de Stanley Kubrick sur la partie combat du film.

5/ Les motion designers 2.0 :

En 2009, un court métrage de motion design d’une durée de 16 minutes a été créé en France : Logorama. François Alaux et deux autres motion designers se sont servi des grandes marques mondiales pour réaliser leur film. Ils ont effectué une course poursuite entre Bibendum de Michelin et le rôle du gangster Ronald mascotte de McDonald’s. Le film remporta plusieurs distinctions dont l’oscar du meilleur court métrage d’animation en 2010 à Cannes. Le film a eu un succès mondial.  Il concrétisa le travail réalisé par les précurseurs depuis 80 ans. Les 3 complices ont mis en avant le Motion Design sous son meilleur jour.

Depuis quelques années, plusieurs festivals ce sont développés autour du thème du Motion Design en France. Le Festival Motion Design fêtera sa deuxième édition le 28 mars prochain au Théâtre de Nevers. Il est réalisé par l’école DIGISUP et ses étudiants. De nombreux motion designers seront présent et la présentation de film de ceux-ci. Nous vous attendons nombreux à celui-ci !

N’hésitez pas à nous suivre :

https://www.digisup.com/

https://www.facebook.com/digisup/

https://fr.linkedin.com/school/digisup/